L'interview du jour

Le marché français du nautisme navigue à vue pour 2016

Le 2 septembre 2016, la Fédération des Industries Nautiques organisait sa conférence de presse de rentrée. L'occasion de faire un point sur le marché économique du nautisme de l'année, qui reste stable cette année.

En 2015, le marché avait montré des signes de reprise avec des immatriculations en hausse de 0 à 2 %, et un marché de l'occasion en augmentation de 5 %. Ces résultats laissent entendre que l'année 2016 serait à la hausse.

Pourtant, malgré ces signes encourageants, le marché reste stable par rapport à l'année 2015. Le secteur de la voile enregistre une augmentation des ventes de 3,4 % (1 850 unités vendues) tandis que le secteur du bateau à moteur enregistre une baisse de 3,1 % (820 unités vendues).

Sur le marché de l'occasion, c'est également la même tendance. Après trois années de hausse, 2016 est une année de stabilisation avec près de 60 000 mutations de propriétés.

Au niveau mondial, le marché du nautisme est en croissance de 3 à 4 %. L'Europe et les États-Unis enregistrent une croissance inférieure à 5 %, ce qui profite aux constructeurs français, dont les ventes se situent principalement à l'export. Dans les pays d'Amérique du Sud, en Asie, ainsi que dans le reste du monde, la croissance est en baisse.

Augmentation des locations de bateaux

La saison 2016 est en forte progression au niveau de la location maritime (+ 10 à 12 %) avec une demande de service toujours aussi forte. La location entre particuliers progresse, mais cherche toujours un business model adapté. Les pays européens restent une destination favorite des clients français, comme la France, la Croatie, la Grèce ou encore l'Italie.

Fréquentation égale des ports de plaisance

La saison 2016 est satisfaisante au niveau de la fréquentation des ports de plaisance, équivalente à celle de 2015, notamment avec un très bon mois d'août. Dans l'ouest, la taille des bateaux visiteurs est de plus en plus importante, avec une population britannique également en hausse. En méditerranée (Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées), le mois d'août a également permis de rattraper la mauvaise météo du début de saison. Dans la région PACA, la fréquentation a été très mauvaise et la saison médiocre. Certaines journées étaient très denses et d'autres très calmes, sans aucun rapport avec la météo. Peut-être une corrélation avec les attentats de Nice en juillet...

De nouveaux plaisanciers

La saison 2016 a été satisfaisante pour les clubs et les associations avec une fréquentation en hausse des enfants et des juniors, mais un ralentissement de la fréquentation des adultes. Au niveau des pratiques, la diversification des activités initiée en 2015 se poursuit toujours (kite surf, stand-up paddle...).

Source : Actu web // Article réalisé par Chloé Lottret pour bateaux.com – sept 2016

VOIR TOUS LES ARTICLES

VOIR LES DOSSIERS ARCHIVÉS
des Bonnes nouvelles de l'industrie

SEPEM INDUSTRIES SUR LE NET 1200 fournisseurs dans tous les domaines

Je visite le salon virtuel

pub

sepem marketing direct