L'interview du jour

Genes’Ink : des solutions conductrices innovantes

À base de nanotechnologies, les solutions Genes'Ink sont semi-conductrices et conductrices. Elles sont imprimées en couches fi nes sur tous les matériaux.

En quatre ans, la société Genes'Ink a déjà fait parler d'elle dans le monde de l'industrie, en multipliant les prix régionaux, nationaux et les articles élogieux dans la presse. Spécialisée dans les solutions (encres) semi-conductrices ou conductrices, elle vient de lever 1,4 millions d'euros pour se donner les moyens de son ambition internationale.

Solutions innovantes pour business plus écologique

Fondée en 2010, la société a été créée par Corinne Versini, chimiste de formation et passée par ST Micro- electronics,  IBM et KPMG. Elle propose des encres à base de nanoparticules et applicables sur des panneaux photovoltaïques, écrans tactiles, capteurs, étiquettes intelligentes de traçabilité... « Notre entreprise se positionne notamment sur les marchés de l'électronique imprimée sur support fl exible, des énergies renouvelables et de la sécurité », assure Corinne Versini.

Particulièrement innovante, la jeune Start-Up s'appuie sur la technologie mise au point par ses soins. «Nos formulations sont performantes et écologiques. Elles remplacent les matières premières très rares plus diffi ciles à produire comme l'indium qui sert dans la fabrication des écrans tactiles, des cellules photovoltaïques ou encore des LED organiques. »

Un pari féminin dans un monde scientifique

Matériaux électroniques de demain, les encres peuvent être déposées en couche mince par le biais de méthodes d'impression ultraperformantes. Partout dans le monde, elles intéressent de nombreux et nouveaux clients sur le marché prometteur de l'électronique imprimée. « Cette révolution technologique nous permet d'attirer des investisseurs et de lever des fonds. Elle nous autorise à participer à plusieurs projets collaboratifs dans de nombreux consortium et des laboratoires publics. »

Encore modestes en 2013, les commandes sont aujourd'hui nombreuses. « Nous recrutons de nouveaux  collaborateurs chaque fois que l'on gagne de nouveaux projets. » Un pari réussi pour Corinne Versini... mais le chemin fut long. « Je ne veux pas jouer la carte du féminisme militant. Mais dans les sociétés où j'étais auparavant, j'ai souff ert de sexisme. Il m'était impossible d'espérer mon bâton de maréchal, un poste de direction générale. Du coup, j'ai monté ma propre boite ! » Mais là encore, rien de simple. « Vous allez tomber de votre chaise. Mais de nombreux investisseurs m'ont demandé comment j'allais faire pour m'occuper de mes enfants ! »

Quelques années plus tard, Corinne Versini emploie des femmes et des hommes. Et croit fortement en l'essor de son entreprise. « Je n'ai jamais fait comme tout le monde et j'ai toujours fait l'inverse de ce que font les autres. » Sa recette miracle pour devenir la pionnière d'une nouvelle technologie innovante !

Pour lire l'article dans son intégralité, rendez-vous sur www.sepem-industries.com/avignon !

VOIR TOUS LES ARTICLES

VOIR LES DOSSIERS ARCHIVÉS
des Bonnes nouvelles de l'industrie

SEPEM INDUSTRIES SUR LE NET 1200 fournisseurs dans tous les domaines

Je visite le salon virtuel

pub

MyFactoryPlace